Jeudi 8 octobre 2020 – Philippe Lansard

Le Club de l’OURS  a reçu Philippe Lansard, président régional de la Fédération du Bâtiment (FFB)  sur le thème :

« Perspectives économiques pour le bâtiment après la crise COVID »

Après deux années en 2018 et 2019 de reprise d’activité pour le bâtiment, l’activité s’est brutalement arrêtée fin mars avec la crise sanitaire du covid. Grace à la mobilisation de la profession, les chantiers ont pu reprendre et on notait une reprise à 95% à fin juin en AURA. Si les effets immédiats du covid sur l’économie du bâtiment sont nombreux (surcouts liés aux mesures de protection sanitaire, délais de réalisation et pénalités …) et ont nécessité des négociations parfois difficiles avec les maitres d’ouvrages, l’inquiétude porte sur fin 2020 et début 2021 avec un risque de décrochage. A fin 2020, l’activité pourrait chuter de 14,8% en Auvergne-Rhône-Alpes.

 Le bâtiment plaide pour une mise en place opérationnelle rapide des différents plans de relance au sein des territoires. Beaucoup de retard a été pris en raison de l’absence de mesures spécifiques dans le PLFR3. La FFB est donc particulièrement mobilisée cet automne auprès des parlementaires pour obtenir, dans le PLF 2021, des mesures précises et conformes aux engagements de l’Etat. Le plan de relance de la région à destination des collectivités est aussi un levier qu’il faut mobiliser dans les plus brefs délais.

Il y a encore une chance de sauver les emplois qui ont jusqu’à présent pu être maintenus dans l’ensemble des entreprises de la région. Contre toute attente, on note même une légère hausse des effectifs d’apprentis. Ces signaux positifs demeurent fragiles ; il est urgent de conforter la confiance des entrepreneurs et de soutenir un secteur qui représente 8% des actifs auralpins.

Suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail