Jeudi 30 janvier 2020 – Fouziya Bouzerda

Le Club de l’OURS a reçu Madame la présidente du Sytral et vice-présidente de la Métropole de Lyon

sur le thème

Le Sytral, autorité organisatrice des transports en commun à l’échelle du département du Rhône, moteur d’une mobilité exigeante ?

Les perspectives du Sytral en matière de développement pour un réseau intermodal

A la question concernant le Sytral, moteur d’une mobilité exigeante, l’invitée du Club a insisté sur le fort développement des transports en commun dans notre territoire, avec plus de 5 % de progression annuelle. Ce développement doit donc assurer le confort d’utilisation notamment avec une augmentation des cadences et de la fréquence.

Le second volet est d’anticiper en développant le maillage du réseau entre les différents modes : métro, bus, tramway, sans oublier l’ambition du câble et du fluvial.w

Les défis du Sytral sont de poursuivre le développement et le renfort d’offres tout en s’adaptant à chaque territoire.

Une expérimentation est en cours de mise en place d’un transport à la demande, système mixte entre public et privé qui consiste à diriger les voyageurs vers des points de connexion.

Le développement des navettes autonomes s’inscrit dans cet objectif du transport à la demande 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. La navette NAVLY est opérationnelle à la Confluence mais une navette autonome au milieu de la circulation publique arrive très bientôt sur notre réseau.

Enfin, la Présidente du Sytral a rappelé que le développement durable était dans l’ADN de l’entreprise. Les 3/4 du réseau est déjà électrique et le choix a été fait de n’acheter que des bus « propres », notamment avec des moteurs à hydrogène et à terme, l’ensemble du réseau sera décarbonné.P

Voir quelques photos :