Densification de la Ville

Rédigé par l’oursonne Linda AYDOSTIAN.

vendredi 25 mai 2011

9h 30 : 1ère table ronde

Rencontre sur le thème :

« Densification de la Ville et développement durable »

 

Intervenants :

Philippe BILLET Institut de Droit de l’environnement Lyon 3
Thierry MALARTRE FNAIM Immobilier d’Entreprise
Frédéric MARCHAL FPI (Promoteurs)
Thierry ROCHE Architecte
Pierre-Yves TESSE Conseil de développement Grand Lyon
Gilles TURBEL SCIC Habitat Rhône-Alpes

Stratégie de densification : apprendre le vivre ensemble. Quelle identité du quartier?

Dans notre culture quand on parle de densification on pense aux grands ensembles.

La densification ne doit pas se faire par contrainte mais par choix : l’aspiration d’avoir des équipements, des niveaux de services à proximité. Trouver le respect de l’identité de chacun, en favorisant, par exemple, l’habitat intermédiaire. Faire entrer la nature dans la ville. Offrir des vues dégagées et des qualités d’espace public devant les habitants est un point important pour l’acceptation du vivre ensemble.

Certains cherchent à accéder à la maison individuelle et vont la trouver à l’extérieur de la ville ce qui génère l’étalement !

Comment offrir aux gens ce qu’ils cherchent dans l’urbanité?

Aujourd’hui sont organisés des débats avec la collectivité et les habitants pour voir comment ils vont vivre leur quartier en devenir.

La densification doit être un processus paisible en accord avec l’existant. Il faut créer les surfaces dont on a besoin pour satisfaire la demande. Il y a 10 ans, la surface moyenne recherchée était de 72 m², aujourd’hui elle est de 58 m².

T. ROCHE : La vrai question est on construit pour qui et pour quoi ? Le foncier devient cher, les surfaces intermédiaires n’existent plus (placards, couloirs), les séjours sont dans les cuisines,… une des solutions serait de créer des lieux communs comme des jardins, des rangements collectifs qui créeraient la connexion entre les gens. Le principal problème aujourd’hui est la communication entre les personnes.

Il y a aussi la difficulté d’aller voir les maires des petites communes pour leur faire accepter d’avoir un petit immeuble dans leur commune et favoriser la densification.

Il faut créer une « communautarité » des lieux, ex: la buanderie (comme en Suisse, un espace de buanderie commun existe dans chaque immeuble et crée un lieu de convivialité.) Il y a aussi le problème de la voiture individuelle qui demande un espace spécifique, pourquoi pas des voitures communes ?

10 heures 15 Signature de la convention départementale FNAIM –FFB par Gilles CECERE, Président de la FNAIM du Rhône et gilles COURTEIX, Président BTP du Rhône. (Chacun adhérent au Club de l’Ours).

Suivez nous sur les réseaux sociaux :