100 000 logements

Rédigé par l’oursonne Linda AYDOSTIAN.

vendredi 25 mai 2011

10h 45 : 2ème table ronde

Rencontre sur le thème :

« 100 000 logements éco-rénovés en 2012 »

Intervenants :

Samir BOUKHALFA ALE
Sébastien DEPLAGNE ANAH – DDT du Rhône
Bernard GENEST EDF
Cédric LENTILLON ADEME
Pierre PALLEY BOURDIN (Entreprise)
Nathalie SPASIC CFF

Réchauffement de la planète : Savoir trouver les compétences : les hommes.
Tout est une affaire d’Homme.

Concernant le Grenelle : on ne peut pas travailler seul, il faut se faire aider, voir les partenaires privilégiés, réunir les compétences externes. Au plus proche des compétences locales et réunir les compétences diverses.

FNAIM

La FNAIM est un des initiateurs de cet engagement.

En France l’indice énergétique du logement est autour de la lettre E.

Contraintes techniques ou définitions techniques d’éco-rénovation :

Les exigences ne sont pas les mêmes pour une copropriété ou un propriétaires seul, ou pour un bailleur ou un propriétaire qui occupe son logement. Cause: les aides ne sont pas les mêmes.

Exigences différentes selon les publics : propriétaires occupants à revenus modestes. Petits travaux sur maisons individuelles.

Auprès des copropriétés aides sur les parties communes, par exemple.

 

ALE :

Proposer des repères pour comprendre les différents labels.

On ne pas parler d’éco rénovation sur un simple changement de fenêtres : il faut réviser les standards de la rénovation.

Ne pas dégrader la santé, la qualité du bâtiment. Le problème de cette mise en place n’est pas technique mais opérationnelle.

Passer de l’état jusqu’a l’individu, en passant par les maitres d’ouvrage, les maitres d’œuvre, les entreprises en partenariat.

 

EDF

Nécessite de réduire les gaz à effet de serre et bilan carbone : en tant que producteur d’électricité propose de réduire les consommations d’énergie, mise en place de conseil, d’orientation dans les projets des particuliers, apporter des éléments concrets sur les solutions à mettre en place et en œuvre.

 

Entreprise Bourdin :

Sent une tension économique dans laquelle on n’a pas les moyens de mettre en œuvre de bonnes solutions économiques.

 

CFF :

Propose plusieurs crédits pour la mise en place d’éco rénovation Il existe des financements : prêt éco à taux 0 ou prêts collectifs qui peuvent être combinés aux autres prêts, ANAH, EDF…

Il manque une campagne pour expliquer, attester de la qualité des intervenants, de ces interventions aux particuliers.

Le produit n’est pas connu, laine de verre, double vitrage : sont différents aujourd’hui. Toute la chaîne travaille ensemble.

Il faut un même discours professionnel.

Définition du DPE pour les copropriétaires non connus a ce jour, car pas de décrets.

Ce qui est important : sécurité, confort, santé et accessibilité pour l’individu.

Campagne commune pour l’éco prêt a taux 0 pour l’individuel. Mais pas de prêt 0 existant pour la copropriété.

Créer des textes applicables, tout le monde doit être relié pour y accéder, les jeunes, les personnes âgées, les bailleurs, les occupants, pour des intérêts a trouver pour chacun, en commun malgré des attentes différentes.

 

L’ADEME a mis en œuvre des projets exemplaires sur différentes cibles : habitat privé, collectif, commerce,…. Avec un guichet unique donnant une vision complète et un accompagnement en mutualisant les compétences, les moyens.

Il existe des OPATB : opérations programmées d’amélioration thermique énergétique des bâtiments.

 

ALE : comment donner envie aux copropriétaires de faire un éco prêt à taux 0, comment trouver l’intérêt? Car il faut rembourser les prêts…

 

Réflexes à acquérir : pas possible de réfléchir à un ravalement sans penser à l’isolation par l’extérieur.

Voir aussi les bénéfices des copropriétés qui ont effectué ces éco rénovations et COMMUNIQUER là dessus afin de susciter l’envie des autres copropriétaires.

 

Conclusion d’un administrateur de biens :

Travailler ensemble, sécuriser prendre son temps pour ne pas faire n’importe quoi, le pilote : l’administrateur de biens, travailler ensemble avec des compétences.

Lois de rénovations etc., LA FNAIM prend l’engagement de mettre en place un organigramme fournissant la méthodologie et la mise en place des pratiques pour atteindre cet objectif : Formation de ses adhérents, guichet unique pour expliquer aux copropriétaires ces éléments, mise en place de formations…

Suivez nous sur les réseaux sociaux :