Petit déjeuner jeudi 19 juin 2014-Loïc Grabert

Le Club de l’OURS a reçu le jeudi 19 juin 2014
Monsieur Loïc GRABERT
Adjoint au maire de Lyon délégué à la Démocratie participative
Adjoint à l’Urbanisme, Patrimoine, Politique de la Ville du 7èmearrondissement
thème :
« GERLAND face à ses défis »

Gerland est un grand territoire de 700 Ha qui connait un développement très dynamique depuis une dizaine d’années notamment avec l’arrivée de la ligne B du métro, en 2000.

Depuis 2013, le métro B se poursuit vers Oullins, bientôt les Hôpitaux Sud. Et en ce début d’année 2014, c’est la Confluence qui est reliée à Gerland grâce au Tramway T1. A terme, ce tramway desservira également les Hôpitaux est et la Doua.

Un territoire d’accueil des entreprises

 Fort de ses 30 000 emplois, Gerland est l’un des secteurs les plus attractifs et les plus dynamiques de l’agglomération lyonnaise.

Avec des prix de sortie plus accessibles, c’est un quartier complémentaire au site de la Part-Dieu. La gare régionale de Jean Macé confirme cette complémentarité.

Le sud est dédié historiquement aux bioindustries et continue de voir s’implanter des leaders mondiaux comme Sanofi Pasteur, Mérial ou Genzyme. C’est ce que nous appelons désormais depuis le 04 juin dernier : le Bio District Lyon Gerland. Une marque destinée à rendre visible la spécificité de ce creuset de l’innovation dans la Santé.

Le nord de Gerland, lui, se spécialise aujourd’hui dans l’offre tertiaire, notamment le long de la rue Jean Jaurès.

Une métamorphose en un quartier de vie

 Les opérations d’initiative publique, avec la ZAC Massimi, la ZAC du Bon Lait et aujourd’hui la ZAC des Girondins, ont tendu vers la création d’un centre de quartier, mixte et accueillant. Les friches industrielles laissent place à des logements pour tous, des équipements, des commerces et services, des espaces verts, dans le respect du plan guide imaginé par les urbanistes François Grether puis Alain Marguerit.

La trame verte compose la structuration du quartier depuis le Parc de Gerland, vers le nord avec 3 dorsales parallèles : le quai Leclerc, l’allée Fontenay et l’allée de Gerland.

Autour de cette trame se développent les opérations publiques, mais aussi des partenariats privés avec l’outil du PUP : projet urbain partenarial. Le premier se dessine au 75 rue de Gerland, mais d’autres sont en préparation, pour faire de Gerland un cadre de vie qualifié et attractif.

Un rayonnement universitaire

Gerland se positionne également comme une centralité universitaire, avec la présence  d’écoles de très grande renommée (ENS, Cité scolaire internationale, Lyon 1, Isara).

Les grands équipements sportifs à proximité du parc de Gerland participent de cette dynamique tournée vers la jeunesse et les étudiants.

Territoire d’avenir tiré par des dynamiques positives de développement, Gerland doit aussi tenir compte de son passé et notamment ne pas se couper du Gerland ‘historique’ et ‘populaire’ encore présent, notamment avec la Cité Jardin. C’est un des multiples défis auquel est confronté ce quartier et pour lequel nous veillons particulièrement à gérer les équilibres.

Contact :

Didier Budin

dbudin@grandlyon.org

Mission Gerland / 181-203 avenue Jean Jaurès – 69007 Lyon

04 37 65 39 10

Mission.gerland@mairie-lyon.fr

www.lyon-gerland.com

« 1 de 2 »

 

 

 

 

 

 

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail