Petit déjeuner 5 juin 2014-Stéphanie Paix

Le Club de l’OURS a reçu le jeudi 5 juin 2014
Madame Stéphanie PAIX
Président du directoire de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes
Sur le thème :
« Caisse d’Epargne : l’ambition régionale »

L’ambition de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes est d’être la première banque régionale au service de ses clients et de ses sociétaires.

Cela se traduit depuis l’arrivée à la tête de son directoire de madame Stéphanie Paix, par des actions décidément très offensives

La banque du Léman

La banque du Léman, filiale à 100 % de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes, vient d’ouvrir ses portes à Genève.

Cette banque s’adresse bien sûr aux particuliers genevois et helvétiques en général, mais aussi aux résidents étrangers et surtout aux frontaliers.

Elle a pour objectif d’accompagner et de conseiller sa clientèle dans une des régions les plus dynamiques d’Europe du point de vue économique et démographique.

La banque du Léman, en allant chercher des relais de croissance hors de France, met à profit la large expérience de la Caisse d’Epargne au service des entreprises, des professionnels, des collectivités e de la promotion immobilière.

La Tour Incity

L’acquisition de la tour Incity s’inscrit dans le projet de développement de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes. Cette tour avec ses 200 mètres, sera la plus haute de Lyon. Elle représente une surface de 44 000 m² de bureaux supplémentaires à la Part Dieu pouvant accueillir 2 700 salariés. La moitié sera louée par la SNCF à la Caisse d’Epargne dont le siège et ses 700 collaborateurs occuperont 13 des 39 étages.

Les performances énergétiques et techniques de cette tour sont bien connues des membres du Club de l’OURS puisque le 20 mai 2010, Albert Constantin et Marc Balay sont venus présenter ce projet lors d’un petit- déjeuner au Pavillon du Parc.

Président du Conseil d’administration

 Madame Stéphanie Paix, président du directoire de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes en prenant la présidence du Conseil d’Administration de la banque du Léman, devient la première femme française à exercer cette fonction dans une banque helvétique.

Gageons que le potentiel de développement du secteur bancaire dans la région genevoise aura des répercutions directes sur la création d’emplois dans la Région Rhône-Alpes frontalière.

« 1 de 3 »

 

 

 

 

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail