Petit déjeuner 20 novembre 2014 – Jean-Luc da PASSANO

Le Club de l’OURS a reçu jeudi 20 novembre 2014
Jean-Luc da PASSANO
Maire d’Irigny – Vice-président du Grand Lyon
Président de la SERL
sur le thème
« Tunnel de la Croix Rousse, Pont Schuman, quais de Saône :
un projet global pour relier Vaise à la presqu’île. »

Le Grand Lyon a choisi de créer un pont, véritable trait d’union, qui a pour vocation de relier le quai Gillet, dans le 4e arrondissement, au quai de la Gare d’eau (Lyon 9eme) et à ainsi renforcer la mobilité d’une rive à l’autre. Le nouveau pont, situé à 250 mètres au nord de l’actuel pont Masaryk, présente une longueur de 176,5 mètres.

La construction de ce pont (48,8M€ TTC) a répondu à trois objectifs : la réorganisation des déplacements entre les deux rives de la Saône, le développement des modes doux et l’accompagnement de la suppression de la circulation automobile sur la passerelle Masaryk.

Le pont Schuman représente un double défi. S’insérer au mieux dans un site d’exception et le mettre en valeur d’une part : la beauté naturelle des Monts-d’Or et la colline de la Croix-Rousse. Le choix a été de créer un dialogue entre les ponts Schuman, Masaryk et de l’île Barbe qui l’entourent.

Pont Schuman
Le Pont Schuman, 17e ouvrage lyonnais sur la Saône

D’un point de vue architectural d’autre part. Il possède deux grandes originalités : sa forme élancée composée d’une double arche et la finesse du tablier. L’édification du pont Schuman a été l’occasion de repenser les quais Gillet (coût 9,5M€ TTC) et de la gare d’eau (coût 8,8M€ TTC) .

Amélioration de la qualité de vie des riverains et renforcement de l’intermodalité caractériseront le futur quai Gillet. Une nouvelle avenue arborée – en lieu et place d’une voirie sinueuse -, un square plus qualitatif et plus ouvert sur la ville que le précédent, des circulations piétonnes et cyclistes clairement séparées, tel est le visage qu’offre désormais le quai de la gare d’eau. Le pont Schuman, inauguré le 5 novembre 2014 est ouvert à la circulation.

Entre passé et avenir…

Dans une ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, comment réaménager l’espace urbain tout en conservant la beauté du site ? C’est le défi que le Grand Lyon a décidé de relever. Le pont Schuman en est l’exemple phare. Son design permet de mettre en valeur la beauté naturelle des Monts-d’Or et la colline de la Croix Rousse.

Le pont Schuman, innovant par sa forme en double arche en fait une œuvre d’art en soi, observable depuis les quais mais aussi une rencontre entre l’histoire riche de la ville et son avenir plein de promesses. En effet, sa forme en contrepoint et sa structure symétrique sont directement inspirées des ponts Masaryk et de l’île Barbe qui l’entourent, créant un dialogue architectural entre les trois ouvrages. La beauté du pont et des lieux est visible de jour sur les quais, mais aussi de nuit avec un éclairage doux qui s’inscrit dans le paysage d’illuminations de la ville.

 

Florent Dessus

Rédacteur en chef VOX et TOP Rhône-Alpes

Suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail