Jeudi 8 octobre 2015 – Gilbert Bouchet

Mr BOUCHET0261

Le Club de l’OURS a reçu Gilbert Bouchet – Maire de Tain l’Hermitage

sur le thème

L’association des communes des RN 7, 6 et 86 historiques : les atouts de l’opération pour les communes concernées

C’est pour préserver les atouts et l’identité de la Nationale 7,  participer à la sauvegarde de ses richesses telles que les paysages, les territoires, le vin mais aussi sa culture et la gastronomie, que Gilbert Bouchet, Sénateur de la Drôme et Maire de Tain l’Hermitage, a créé l’association des communes des Routes Nationales 7, 6 et 86 historiques.

Cette idée a germé lors d’un voyage aux Etats Unis, après avoir parcouru la célèbre route 66. A son retour, le constat est là : certaines routes nationales ont été déclassées en routes départementales sur certains tronçons. Il faut donc agir et sensibiliser les publics, en premier lieu, les élus des communes traversées par la mythique route des vacances, qui va de Paris à Menton sur 996 kilomètres. Le fer de lance de l’association est de protéger les nationales 7, 6 et 86 et valoriser ces lieux. Il lui faut donc faire connaître son action pour préserver les richesses des communes traversées.

Le deuxième public ce sont les touristes qui délaissent parfois la Nationale au profit de l’autoroute.  Comme de nombreux livres qui citent la Nationale 7 ou le célèbre jeu du « 1000 bornes », il faut apprendre à la connaître. Les vacanciers peuvent ainsi découvrir les attraits culturels des villes comme Vienne ou Aix en Provence. La richesse et la variété des paysages tout au long de la route en fait sa particularité : les monts de la Madeleine à Lapalisse, Avignon qui marque un paysage plus méditerranéen… Côté gastronomie, ce ne saurait être le hasard si les chefs de renommée internationale comme Bocuse, Chabran, Ducasse, Pic et Trois gros, ont installés leurs restaurants au bord de la Nationale.

L’association souhaite réveiller et révéler l’intérêt touristique de ces routes, afin d’en faire un lieu de passage, une destination. La vue, le goût, l’ouïe, l’odorat, le toucher, tous les sens sont en éveil sur cette mythique route, si l’on prend le temps de la connaître et de l’apprivoiser. Et si à bord de la voiture fredonne Charles Trenet, alors les 176 communes seront traversées avec bonheur… « De toutes les routes de France d’Europe, Celle que j’préfère est celle qui conduit, en auto ou en auto-stop, vers les rivages du Midi, Nationale 7… »

Suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail