Jeudi 4 octobre 2018 – André Peirani

    Le Club de l’OURS a reçu André Peirani

Directeur de l’établissement du service d’infrastructure de la défense (ESID) de Lyon

Ingénieur Général des travaux maritimes

sur le thème : Le service d’infrastructure de la défense en 2018 … opérationnel aux côtés des Forces

Brest et Toulon - Accueil des FREM (frégates)
Phalsbourg - Hangar remisage

Le service d’infrastructure de la défense (SID) est né du regroupement des trois services constructeurs des armées : celui du génie (armée de terre), celui des travaux maritimes (marine nationale) et celui de l’infrastructure de l’air. Créé en septembre 2005, il fait partie des directions placées sous l’autorité du secrétaire général pour l’administration du ministère des armées.

Composé d’une direction centrale, d’un centre d’expertise (le CETID), de 7 directions régionales (les établissements) et de 9 directions implantées outremer et à l’étranger, il parvient à assurer une parfaite couverture du territoire métropolitain grâce à 51 unités de soutien (structures dont l’effectif se situe entre 50 et 150 personnes) rattachées organiquement et fonctionnellement aux établissements.

Service de santé des Armées – Hôpital Begin

Le SID assure la gestion d’un patrimoine immobilier constitué de 4 900 emprises, lesquelles représentent 275 000 hectares de terrain, 27,6 millions de m2 de surface construite active (soit 39% du parc immobilier de l’Etat) et 16 milliards d’euros en valeur. Son plan de charge 2018 s’élève à environ 1.8 milliards d’euros (dont 220 millions d’achat d’énergie) et comporte plus de 150 opérations supérieures à 1 million d’euros, certaines dépassant d’ailleurs les 100 millions.

Bourges – INFRA SCORPION

voir vidéos : 

Les missions, accomplies par environ 6700 personnels civils et militaires (parmi lesquels des ingénieurs, des techniciens, des acheteurs, des comptables, des responsables RH ou logistique, des ouvriers …) sont multiples et consistent à gérer de bout en bout les problématiques inhérentes à la gestion d’un patrimoine riche particulièrement remarquable. On y retrouve en effet des bâtiments d’hébergement, des centres de restauration, des hangars industriels mais également des monuments historiques, des ouvrages maritimes, des équipements industrialo-portuaires, des infrastructures aéronautiques, des DATA CENTERS, des hôpitaux, des centres d’essais, des laboratoires, des stands de tir, des dépôts de munitions, des espaces d’entrainement et d’instruction, des espaces naturels ….

Outre la gestion administrative du domaine (autorisations d’occupation, servitudes, cessions, acquisitions …) et le maintien en condition des infrastructures (exploitation / maintenance suivant des méthodes inspirées de l’Asset Management avec réalisation de cartographies des risques et définition des stratégies de maintenance associées), le SID assiste le commandement dans l’élaboration des schémas directeurs immobiliers.

Infrastructures d’accueil des sous-marins SNA et SNLE

Il est également maitre d’ouvrage délégué et conducteur d’opération (activités où il développe de plus en plus des méthodes innovantes de contractualisation), éventuellement maitre d’œuvre et ce, pour toutes les opérations d’adaptation capacitaire rendues nécessaires par les évolutions en matière de politique ministérielle (FOT 77000, opération sentinelle …) et par l’arrivée de nouveaux systèmes d’armes (sous-marins de type barracuda, avions ravitailleurs MRTT, RAFALE, programme SCORPION de l’armée de terre …).

Saint Christol – Nouveau champ solaire

Par ailleurs, le SID est l’autorité de conception des infrastructures nucléaires ; de plus, il est l’opérateur ministériel en charge de la contractualisation des achats d’énergie et plus globalement de la performance énergétique. Il participe enfin aux opérations extérieures en mettant à disposition des Forces une centaine d’officiers, sous-officiers et militaires du rang pour la gestion des infrastructures en projection.

Le SID est ainsi un acteur important de la transformation des Armées ; il participe également fortement à l’activité des professionnels qu’il côtoie au quotidien (cabinets d’architecture, bureaux d’études, entreprises de bâtiment et de génie civil, contrôleurs techniques, coordinateurs,  …) et avec lesquels il souhaite renforcer voire élargir ses partenariats.

Istres – Infrastructures aéroportuaires
Istres - Hangar MRTT

Voir interview TLM : en direct du Club de l’OURS

Quelques photos de la matinée :

Suivez nous sur les réseaux sociaux :