Jeudi 4 juin 2015 – Jean-Paul Bret

Le Club de l’OURS a reçu Jean-Paul Bret – Maire de Villeurbanne – Vice-président de la Métropole de Lyon le jeudi 4 juin 2015 sur le thème :

«Villeurbanne une ville singulière dans la Métropole : 

développement et défis à venir.»

La vision villeurbannaise d’une métropole forte de sa diversité

Si Villeurbanne s’est toujours construite dans la différence par rapport à Lyon, elle bénéficie aujourd’hui aussi d’une attractivité et d’une croissance démographique qui font d’elle un moteur du développement à l’Est de l’agglomération.

Cette position singulière nous sert d’appui dans les débats sur la métropole.

Une collectivité territoriale nouvelle a officiellement été créée le 1er janvier 2015. La continuité du service public est assurée. L’essentiel est, cependant, encore devant nous. De nouvelles politiques métropolitaines sont à construire, la relation avec les communes est à réinventer.

DSC_0101A Villeurbanne, notre histoire, notre tradition d’innovation sociale, nos liens avec les acteurs du territoire nous incitent à défendre la vision d’une métropole d’équilibre, forte de sa diversité, qui réponde aux besoins de tous les habitants quel que soit leur origine sociale et territoriale.

C’est l’approche que nous défendons en ce moment dans le cadre de l’élaboration du programme métropolitain pour l’insertion et l’emploi 2016 – 2020.

Le transfert de cette compétence du département à la métropole est l’occasion de mieux prendre en compte les besoins des habitants et de mettre davantage en cohérence les politiques sociales avec les stratégies de développement économique. C’est également l’occasion de développer des activités nouvelles dans lesquelles les publics en difficulté trouveront leur place et de faire évoluer la gouvernance des politiques d’insertion.

Les villes connaissent le tissu local, entretiennent des liens étroits avec les entreprises. Là où elles sont déjà investies, elles pourront jouer le rôle de facilitateur pour mieux coordonner l’action du tissu associatif et économique local.

Pour être plus efficace, plus pertinente, l’action publique métropolitaine devra s’appuyer sur les communes, non pas comme de simples guichets mais en leur octroyant un réel pouvoir de décision et d’impulsion.

Villeurbanne porte aussi la vision d’un développement d’ensemble cohérent dans lequel la ville centre n’est plus le seul moteur et bénéficiaire de l’attractivité de la métropole.

Les moyens humains et financiers mobilisés sur le territoire de l’agglomération doivent mieux prendre compte la réalité d’un développement démographique, économique et urbain qui se joue, pour beaucoup, à l’Est. Les investissements et les équipements méritent d’être mieux répartis qu’ils ne le sont actuellement. C’est aussi vrai des activités hôtelières, commerciales et tertiaires. L’aménagement commercial ne doit pas avoir pour effet de concentrer les commerces à la Part-Dieu mais être accompagné partout. La vocation tertiaire n’a pas non plus à être réservée à Lyon mais soutenue dans toutes les communes.

C’est de cette diversité que la métropole tirera son équilibre et son dynamisme. Il faut pour cela que la richesse des territoires, leurs histoires toutes différentes, leur spécificité, leur capacité de développement soient mieux prises en compte et toutes valorisées de la même manière. C’est en s’appuyant sur les forces de chacun que la métropole de demain sera un progrès pour ses habitants.

Jean-Paul Bret – Maire de Villeurbanne

 

Voir photos

« 1 de 2 »

Suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail