Jeudi 21 septembre 2017 – Thibaut Lagrange

Le Club de l’OURS a reçu ce jeudi  21 septembre 2017
Colonel Thibaud Lagrange
Commandant le groupement de gendarmerie du Rhône

sur le thème :

La gendarmerie du Rhône aujourd’hui et demain
Pistes de modernisation technologique et numérique

Bienvenue au Club de l’OURS

Le club de l’OURS se devait de recevoir, dès son arrivée, le nouveau patron du groupement de gendarmerie du Rhône.
Les liens qui unissent le club et « notre » gendarmerie sont anciens et solides, ils traduisent la confiance qui s’est établie entre ses membres et l’institution
Général Michel Commun. Déjà le 22 juillet 2010 le général Michel Commun, commandant la région Rhône Alpes de gendarmerie, intervenait devant les membres du club de l’OURS sur le thème « La gendarmerie et son évolution ».

 

La caserne de Sathonay Camp

Nous avions partagé le même combat pour sortir de l’ornière le projet de construction du pôle régional de gendarmerie de Sathonay camp qui avait failli passer à la trappe mi-avril 2009. Le sénateur maire d’Oullins François Noël Buffet nous annoncera le 19 mai 2009 que grâce à l’action conjointe de la préfecture, d’élus de tout bord et des associations de professionnels, la signature du contrat venait enfin d’avoir lieu. Le groupement d’entreprises GCC – Fontanel posera la première pierre en janvier 2011 pour une livraison en juillet 2012. Ce combat dans lequel le club de l’OURS s’était totalement investi est la pierre angulaire du relationnel privilégié qui unit les OURS et le groupement de gendarmerie du Rhône.
Le colonel Didier Wioland, prédécesseur du colonel Lagrange, intervenait au club le 19 mai 2016 sur le thème « L’action de la gendarmerie du Rhône au service des entreprises ».

Et demain

Le colonel Thibaud Lagrange, saint-Cyrien et ingénieur des télécoms arrive dans notre région afin de mettre en œuvre les moyens pour ouvrir la gendarmerie à l’heure numérique.
Deux objectifs essentiels sont poursuivis à travers les projets de modernisation que mène actuellement la direction générale de la gendarmerie nationale : renforcer l’efficacité du travail du gendarme en simplifiant ses tâches quotidiennes et renforcer la proximité du gendarme avec le citoyen. Le numérique sera pour la gendarmerie un véritable levier de performance.
Le projet d’outil de mobilité sécurisé « Néogend », testé avec succès dans le nord de la France va être déployé partout en France et notamment dans le Rhône d’ici fin 2017. On peut imaginer qu’un jour les dépositions pourront être recueillies directement chez les citoyens.

Dès 2018 la DGGN va ouvrir une brigade numérique permettant à chaque citoyen de contacter la gendarmerie 24 heures sur 24 par des canaux multiples incluant les canaux vidéo et les réseaux sociaux. Les citoyens du Rhône pourront bien évidemment bénéficier de ce service d’accueil numérique.

 

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail