Lundi 13 février 2017 – Les trophées du bâtiment et de l’immobilier

 

Pourquoi avoir accepté d’être partenaire de cet événement ?

« C’est un nouveau challenge qui me plaisait. Nous en avons débattu au sein de l’association et nous avons décidé de soutenir Le Progrès dans cette aventure. J’en suis très heureux. Nous nous sommes investis pleinement dans ce projet qui est nouveau pour nous et qui nous sort de notre zone de confort. J’espère que le succès, du moins au point de vue de la fréquentation, sera au rendez-vous. Je retiens qu’une quarantaine de dossiers ont été proposés, c’est encourageant pour la suite. Nous espérons bien qu’il y aura de nombreuses autres éditions. »

Remise du trophée de l’efficacité énergétique

 

Quel regard portez-vous sur le secteur du bâtiment et de l’immobilier  à Lyon ?

« Lyon est une ville qui, historiquement, a la chance de posséder deux cours d’eau importants. Cela a bien entendu joué dans l’aménagement et la prospérité de la ville. Même si on a perdu un peu cet héritage, la conquête des rives et des quais a toujours été une priorité. Les tours se sont également développées dans le quartier de la Part-Dieu est cela est nécessaire pour une ville telle que Lyon. Deux tours sont sorties de terre ces dernières années et il y en aura certainement encore d’autres, c’est inévitable. Et puis la ville s’est dotée d’un nouveau quartier avec Confluence. C’était une chance pour Lyon de disposer d’un espace de plusieurs dizaines d’hectares au cœur de la ville où tout était à faire. En dix ans, tout un quartier est né. »

  • Comment imaginez-vous l’avenir dans ce secteur ?

« Lorsque l’on dit le mot urbanisme on pense tout de suite aux immeubles, aux façades mais en fait ce qui compte peut-être le plus selon moi dans une ville, c’est la mobilité. Il faut penser tout ça, penser les déplacements des habitants. Comment on se déplace dans la ville ? C’est une question que l’on doit se poser constamment. Raymond Barre l’avait bien compris lorsqu’il a remis le tramway en circulation. Le projet de rénovation de la gare SNCF à la Part-Dieu va profondément marquer la ville. Il faut aussi, je pense, que Lyon aille conquérir son aéroport de Saint-Exupéry. Il n’a pas le rayonnement qu’il devrait avoir. Et puis le contournement complet de Lyon est nécessaire. »

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux :