jeudi 20 décembre 2012 – le Père Noël en son village à Lyon Gerland

Le club de l’OURS a été reçu le jeudi 20 décembre 2012 par le Père Noël en son village à Lyon Gerland.

La dernière manifestation de notre club en 2011 avait déjà été « délocalisée » au MATMUT Stadium alors que celui-ci n’avait pas encore été inauguré. Il nous semblait intéressant de renouveler l’expérience cette année avec une autre sortie originale.

Pour la première fois à Lyon, un spectacle révélant la magie de Noël a planté sa tente, du 22 novembre au 30 décembre – 24 allée Pierre de Coubertin à Gerland.

Puisque croire au Père Noël n’est pas l’apanage des seuls enfants, les oursons sont allés à sa rencontre et découvrir, aussi, le pays des lutins.

siteperenoelUne troupe de comédiens, tous de la région lyonnaise, comptant 3 garçons et 7 filles, assurent habituellement un spectacle d’une durée de 2 heures par séance; mais le jeudi étant jour de relâche pour les artistes, Jean Jacques Chechirlian va nous faire visiter le village en leur absence.

Tout d’abord, un attelage de rennes accueille les visiteurs et, après le café-viennoiseries servi dans le grand hall, nous accédons dans le monde des lutins par le clapet d’une immense boite aux lettres.

Le bureau de poste du père Noël est là, avec tout le nécessaire pour lui écrire « dans le pays où il fait froid ». Puis, c’est son atelier, avec l’établi du serrurier qui fabrique les clés indispensables pour ouvrir les portes des maisons. Puis, c’est la « papilloteuse-emballeuse » que l’on charge en chocolats et en papiers pour fabriquer des papillotes que les enfants offriront au Père Noël.

Enfin, c’est le trône du Père Noël situé juste à côté de son traîneau-caravane, car le père Noël a beaucoup de travail au moment des fêtes de fin d’année, il est donc obligé de faire des petits sommes dans son traîneau… Un wagon lit en somme !

perenoel

La visite express donne envie de revenir avec de petits enfants dont on devine l’émerveillement qui ne manquera pas de briller dans leurs yeux; si ce n’est cette année, en 2013 sûrement.

De retour dans le grand hall, les cuisiniers ont concocté un mâchon traditionnel avec lyonnaiseries, saucisson chaud et bien sûr arrosé de vin de Fleurie, l’un des dix crus du Beaujolais. Chaque cru de l’appellation est jumelé avec un arrondissement de Lyon, le 7ème arrondissement où est situé Gerland, parraine le cru Fleurie dont la confrérie a tenu un chapitre à l’occasion de notre dernière manifestation 2012. Ce groupe de bon vivants, vignerons et amis de l’appellation « Fleurie » se sont constitués en confrèrie : les ambassadeurs du cru fleuri, que Liliane Mélinant a présenté au oursons.

Etaient notamment présents :

–       Audrey Charton, présidente du cru Fleurie

–       Christian Bernard, président des ambassadeurs du cru Fleurie

–       Didier Vermorel, président de la cave coopérative de Fleurie

–       Frédéric Miguet, maire de Fleure et vice-président du Conseil Général du Rhône

–       Et bien entendu notre ami Patrick Darroze, rangé des clous du journal le « Progrès ».

A confrèrie a reconnu comme complices, deux nouveaux ambassadeurs du cru Fleurie : Georges Poix et Florent Dessus qui ont reconnu leur culpabilité.

Ils ont donc été condamnés à vie afin de célébrer et chanter les louanges du cru Fleurie

Ite Missa Est – Rendez-vous l’année prochaine.

perenoel2

Suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail