16 au 18 octobre 2015 – Exposition universelle de Milan

Le Club de l’OURS à l’Exposition universelle de Milan

DSC_0241

C’est le cœur vaillant qu’ils quittèrent Lyon pour découvrir les facettes de la planète présentées, pendant six mois, par la capitale économique de l’Italie.

DSC_0237Ils avaient une foule de projets pour admirer le meilleur de ce que chaque pavillon pourrait offrir. Après un départ à l’heure militaire du quartier général Frère, un trajet en car sans encombre et une nuit non loin du circuit automobile de Monza, les oursons, oursonnes et « pièces rapportées » se trouvèrent dès potron minet devant l’entrée de l’expo où ils allaient découvrir un phénomène qu’ils n’allaient plus quitter : la foule, accompagnée de ses associées, les queues interminables.

DSC_0276Elles ne sont d’ailleurs pas encore terminées, avant la fin de l’expo. Plus de 400 000 visiteurs en une journée : de quoi ne pas se sentir seuls ! Chacun a pu de 11 H à 20 H parcourir (à vitesse limitée) les richesses du monde, et notamment celles liées à l’alimentation, le thème de l’année.

DSC_0232

IMG_1873

Les plus courageux où les plus astucieux découvriront quelques merveilles. L’un d’eux connut ainsi 50  mn de bonheur au pavillon du Japon après 5H45 de queue : Tous admirèrent cependant la qualité architecturale des bâtiments et une certaine qualité d’organisation générale qui permet d’accueillir sans panique le double de la fréquentation prévue. Enfin, le spectacle son et lumière sur les jets d’eau de l’arbre de vie, allait introduire quelques minutes de plaisir intense, dans le silence assourdissant des milliers de spectateurs.IMG_1839

Mais le Club de l’OURS ne pouvait pas quitter Milan sans admirer les splendeurs de son patrimoine, au centre ville. Maurizio, le guide, fut à la hauteur de la Comedia dell’arte. Il avait d’ailleurs eu une vie antérieure à la Scala, dont il parle (beaucoup avec les mains) avec emphase : saviez-vous que Maria Calas reçut un triomphe inédit un an seulement après un échec retentissant sous son vrai nom ? Et que la Calas est une anagramme de la Scala ?

DSC_0364      DSC_0361

DSC_0358

  • Le château des Sforza
  • les visites de Napoléon qui remplace progressivement sa devise « Liberté, Egalité, Fraternité » par « Liberté, Fraternité, Fiscalité ».
  • la coupole de la galerie Vittorio Emmanuel émerveillant les oursons
  • la dentelle de pierre du Duomo, le 3ème plus grande église de la Chrétienté
  • Le limoncello et la grappa clôturant les plantureux repas. Tous ces souvenirs marqueront pour longtemps l’équipée italienne d’un groupe dont l’entrain ne manque pas, bien qu’il soit en car.

DSC_0259

Les impressions des participants

Trois jours, deux nuits pour une aventure ayant pour thème « nourrir, la planète », les OURS et leurs amis (es) ont surtout appris à mieux se connaître et à se nourrir de convivialité.

Georges Poix

Je me suis senti un peu seul (parmi 400 000 visiteurs)

Daniel Pizzol

Grandiose – Viva Milano !

Dominique Bremens

 Le pavillon de l’Italie atteste de l’excellence des maçons italiens

NC

 Une foule immense, de grosses difficultés pour accéder aux pavillons, mais néanmoins pas l’impression d’une inorganisation. Tout le monde semble avoir pu manger et …. 400 000 personnes.

Laurent Bansac

 Merci à Christine qui a gardé l’espoir que les attentes diminuent jusqu’à la fin… 16 kms pour parcourir l’expo avec des bâtiments extérieurs superbes

Isabelle Dupaquier

 Une expérience à vivre pour un bon bain de foule sans voir une foule de pavillons : nous avons su garder du temps pour la convivialité, le miel de l’OURS et son club

Michel Raffin

 A refaire vite !

NC

 Super ! A dans 5 ans !

NC

 A la découverte du monde avec une équipe d’OURS sympathique et dans la convivialité. Le vin de Marie. Excellent.

Solange Venditelli

 Un événement à voir au moins une fois dans sa vie !!!

Marcel Demange et Evelyne

 Japon : 5 heures de queue pour 50 minutes de féerie, éblouissante pour l’esprit :

Jean-Marc Dubié

 Le monde s’est donné rendez-vous à Milan. Il a été difficile de le saisir. Mais quelle journée exaltante

Marie-Jo Gherardi

Magnifique Arbre de vie, l’assurance de lendemains pour nos enfants avec ou sans Avatars.

Patrick Durand

 Je suis bien peu de chose

Serge Derderian

 Pharaonique et pourtant si éphémère. Drôles de sensations, d’une goutte au milieu d’une mer humaine. Expérience à vivre qui nous invité à l’humilité.

Brigitte Derderian

 Exposition frustrante avec l’impression de ne rien avoir vu. Dommage !

Sylvie Vassivière

 Mauvaise organisation de l’exposition. Sentiment de frustration.

Christine Soheylian

 

SONY DSC


Suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail