Vendredi 2 juillet 2021 – Assemblée générale

‌Oursonnes et oursons se sont retrouvés ce vendredi 2 juillet 2021 à Lacenas, en plein vignoble beaujolais, afin de procéder à l’Assemblée Générale annuelle du club de l’OURS.
Le rendez-vous était fixé à 10 heures 30 à la Ruisselière, un domaine restauré en pierres dorées et divers matériaux de récupération, situé chemin des Rousselles 69640 Lacenas.
L’ancien corps de ferme du XVI ème siècle a été remodelé pendant 30 ans par Guiseppe Porreca, dit « Peppino », maçon ou plutôt pierreux.
Aujourd’hui c’est son fils qui, avec son épouse, nous accueillent dans ce lieu atypique et plein de charme.

Après un café-croissants de bienvenue dans une cour attenante à la salle de réunion, la présentation des rapports « moral » et « financier » de l’année 2020 sont présentés à l’ensemble des membres du club présents.
L’Assemblée Générale
La feuille de présence atteste de 33 membres présents et 20 membres représentés, soit 53 voix.
Nous serons 37 lors du repas (Sur 40 inscrits)

RAPPORT MORAL

L’année 2020 a été marquée par l’arrivée de la pandémie de la COVID 19 qui a considérablement chamboulé le fonctionnement de toute notre société. Au sein de la tempête, le Club de l’OURS essaie de garder le cap de la convivialité malgré les gestes barrière.

Je note que nous avons tout de même reçu lors de nos petits déjeuners 8 invités prestigieux, c’est-à-dire plus de la moitié du nombre habituel des autres années.

. Le 16 janvier : François-Noël Buffet, sénateur du Rhône et membre fondateur du Club

. Le 30 janvier : Fouziya Bouzerda, présidente du SYTRAL

. Le 13 février : Gérard Collomb qui souhaite revenir nous voir

. Le 11 juin : Julien Lahaie, directeur de la Vallée de la Chimie

. Le 25 juin : Bruno Cazabat, directeur technique des HCL.

. Le 10 septembre : Philippe Valentin, président de la CCI Métropole, Saint Etienne, Roanne.

. Le 24 septembre : Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône-Alpes

. Le 8 octobre : Philippe Lansard, président régional de la FNB, qui est intervenu sur le thème « Perspectives après la crise COVID »

Cela prouve qu’à la fin de la première vague de la pandémie, tout comme aujourd’hui, à la fin de la deuxième vague, notre monde de l’acte de bâtir n’a qu’une perspective : REBATIR.

Le 3 juillet, notre assemblée générale au caveau du château d’Ampuis, suivie d’une visite de la tonnellerie Guigal, a été un grand moment de convivialité. Je préfère garder en tête cette image positive avant d’évoquer les annulations pour cause de confinement.

Tout d’abord, notre DINER DE GALA programmé à l’Abbaye Paul Bocuse que nous n’avons pas pu déplacer compte-tenu des mesures sanitaires. Nous avions fait livrer le champagne de notre ami Claude Mandois. Celui-ci nous attend (le champagne, pas Claude) dans les caves du pont de Collonges.

La nouvelle date pour ce dîner, à l’automne 2021, est en cours de finalisation.

Les REUNIONS FESTIVES dont les habituelles soirées Médrano organisées avec notre ami Raoul Gibault n’ont pu avoir lieu.

La visite d’usine Vicat n’a pas pu se concrétiser.

Les INTERVENANTS programmés en novembre et décembre ont été annulés, dont Gaël Perdriau, le maire de Saint Etienne que nous recevrons donc prochainement.

Les TROPHEES DU BATIMENT ET DE L’IMMOBILIER traditionnelle soirée organisée par le Club en partenariat avec le Progrès, à la Cité Internationale a dû être annulée.

LES ACTIONS HUMANITAIRES EN RELATION AVEC L’ACTE DE BATIR

TOGO : Aformetrop et Mac Mael Agri.

Le Club de l’OURS a largement participé au financement et à la réalisation des plans et des chiffrages d’une maison médicalisée et d’une école agricole au Togo.

Depuis le 1er mai de cette année, le médecin togolais a commencé ses consultations et soigne les malades dans la maison médicalisée comportant son logement à l’étage.

Les membres du Club peuvent être fiers de cette réalisation qui permet aux médecins togolais de vivre de leur métier chez eux, alors que beaucoup partent exercer en Europe dès leur sortie de la faculté de médecine de Lomé.

La construction de l’école agricole doit commencer très prochainement

L’Entreprise des Possibles

Le 30 janvier 2019, lors de la fête de l’entreprise à la halle Tony Garnier, Alain Mérieux demandait aux chefs d’entreprise de le rejoindre au sein de l’Entreprise des Possibles car disait-il « je crois à l’action sur le terrain parce qu’on sait faire et qu’ensemble, on va le faire ».

Au Club de l’OURS, nos adhérents savent faire, chacun à sa façon, dans l’acte de bâtir.

Le Club de l’OURS, s’est engagé dans une convention de partenariat avec l’Entreprise des Possibles.

Des chantiers se sont ouverts au cours de l’année 2020

–        Rue Sala, 69002 Lyon : immeuble auparavant occupé par des religieuses, création d’un centre d’accueil pour des mamans vulnérables

–        Cours Tolstoï, 69100 Villeurbanne : Maison VIFF (SOS Femmes) : travaux de peinture

–        Rue Bancel, 69007 Lyon : Immeuble de stockage, puis de bureaux à aménager en logements d’urgence

Lors de mon appel aux membres du Club pour mettre nos compétences au service de l’Entreprise des Possibles, ont répondu présent :

  • Pierre-Marie Fougeray (Agate Ingénierie) François Guerrier (I Constructis) Victor Gaudin (Ecométris) Christian Généty (Alternatif Ingénierie) Vincent Tixier (Alpes Contrôles) Linda Aydostian (architecte) Christelle Réa (BE Structure) Nicolas Rouchon (CETEAM) Joseph Mangiacotti (SIMAP).

Je rajouterai Franck de Boni et Nicolas Gonzales de Veama qui ont planché sur le problème des avoirs fiscaux.

Je remercie donc tout particulièrement les équipes qui ont travaillé sur la rue Sala, projet piloté par le Foyer Notre Dame des Sans Abri :

  • François Guerrier
  • Pierre-Marie Fougeray
  • Victor Gaudin
  • Christian Généty

Sur la rue Bancel, projet piloté par la Fondation Armée du Salut :

  • Vincent Tixier
  • Christian Généty
  • Abel Ferreira

Abel n’est pas membre adhérent du Club de l’OURS mais je tiens à le remercier tout particulièrement pour sa disponibilité.

D’autres actions ont été menées depuis le début de cette année 2021, mais je vous en parlerai lors de l’assemblée générale de l’année prochaine.

Pour mémoire :

  • Angle rue Poizat, rue Antoine Primat à Villeurbanne
  • Local angle rue Grange, rue Saint Pierre de Vaise à Lyon 9ème
  • Association AJD rue des 2 amants à Vaise

 

ROTARY (message du Rotary)

« Lors de notre année rotarienne 2019/2020, notre Club ROTARY LYON CROIX ROUSSE avait choisi pour thème L’EAU POTABLE au MALI.

Par l’intermédiaire de Colette AMBROSIO, le Club de l’OURS y a participé en achetant les petits ours qui avaient été tricotés par nous.

Nous avions vivement apprécié la générosité et l’élégance de votre geste, qui avait consisté à abonder du double le montant de l’achat par vos membres.

Aujourd’hui cette action est terminée et ce sont 22 FONTAINES à EAU (puissance unitaire 100 Litres d’eau potable par jour) qui ont été livrées dans des écoles maliennes, le suivi de la livraison ayant été assuré par les Clubs ROTARY du Mali.

Je tenais à vous renouveler, en mon nom et celui du club Rotary Lyon Croix Rousse, mes vifs remerciements pour nous avoir aidés dans cette action dont le but humanitaire était le moteur. »

La vie du Club

Notre club ne serait pas ce qu’il est sans le bénévolat de tout ceux qui s’investissent pour développer la réussite et la convivialité au sein de notre groupe de copains.

J’inviterai Philippe Perrot, démissionnaire, et les candidats à sa succession à s’expliquer sur leurs motivations après la présentation du bilan financier.

Pour terminer, il vous reste à vous remercier toutes et tous pour votre présence active au sein du Club et je vous souhaite une excellente visite des caves du Beaujolais.

RAPPORT FINANCIER

Jean Guillaume Monin, trésorier du club, s’est fait épauler par Franck de Boni et Nicolas Gonzalès, du cabinet d’expertise comptable VEAMA pour présenter les comptes de l’année 2020.
Les divers graphiques et camemberts présentés à l’écran donnent une vision tout à fait réaliste de comptes trop souvent rébarbatifs.

Comptes au 31 décembre 2020 : 005-Club de l’ours – Présentation 2020

APPROBATION

Le président met aux voix l’approbation des rapports « moral » et « financier ». Ceux ci sont tour à tour approuvés à l’unanimité des présents et représentés.

RENOUVELLEMENT DU BUREAU

Philippe Perrot ayant fait part de son désir de quitter ses responsabilités au sein du bureau pour cause de départ à la retraite, il est demandé aux membres présents s’il y a une ou plusieurs candidatures pour le remplacer.

Rémi HOVAERE, candidat au poste, a présenté ses motivations. Il a été élu à l’unanimité (51 voix)

ENQUETE

du club auprès des adhérents

Afin de combler un manque de communication entre les membres lors du confinement sanitaire, le bureau a décidé de réaliser une enquête, largement diffusée auprès de nos sympathisants. François Guerrier, chargé de la mise en place de celle ci fait une rapide présentation des résultats.

Devant le succès et la diversité des propositions émises, une présentation synthétique sera réalisée pour une diffusion aux membres d’ici la rentrée de septembre.

LE REPAS

Sur la terrasse jouxtant  le jardin d’agrément, le repas nous a été servi sur un alignement de tables rondes.
Le beau temps étant de la partie, une convivialité avivée par le beaujolais blanc et rouge, sera de mise.

VISITE DE CAVE

Nous nous retrouverons une bonne quinzaine pour visiter les chais de St Vérand 439 route Fleurie 69620 Saint Vérand.
Nous sommes reçus par Sylvain Flache, le patron et chef de caves des « Vignerons des Pierres Dorées » et so adjointe Marie Christine Lagersie, afin de découvrir tous les secrets de la vinification du beaujolais. C’est ainsi que nous apprendrons, entre autres, que bien que la pratique soit légale, il y a belle lurette que les beaujolais ne sont plus chaptalisés.

Suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail